Introduction

Un bonsaï d'intérieur, c'est non seulement un arbre dans votre maison, mais c'est aussi un élément de la beauté et la tradition asiatiques, avec une histoire séculaire ! Sur ce site, vous allez pouvoir vous familiariser avec la plante dont la culture s'est élevée au rang de véritable forme d'art !

Histoire

Le terme “bonsaï” est un terme japonais qui désigne “l'arbre en pot”. Pourtant, l'art du bonsaï est originaire de Chine. Plusieurs siècles avant Jésus-Christ, les habitants opulents et bien nantis de Chine se consacraient dans une grande mesure à la création de bonsaïs. Au XIIe siècle après Jésus-Christ, les premiers bonsaïs ont été exportés vers le Japon où l'art du bonsaï s'est fortement développé. Lors de l'Exposition universelle de 1862 à Londres, le Japon a présenté les bonsaïs et ces arbres miniatures si particuliers ont suscité l'intérêt de l'Europe!

Origine

Ce bonsaï d'intérieur est originaire du sud de la Chine, de la province de Canton. Le climat chaud et humide des tropiques permet de cultiver ici les bonsaïs qui sont particulièrement appropriés pour l'intérieur. Le bonsaï est formé en utilisant diverses techniques séculaires tout au long d'un processus qui dure plusieurs années jusqu'à atteindre le modèle souhaité. La patience est évidemment très importante !

Soins

Le bonsaï préfère un emplacement lumineux, sans courant d'air, mais qui ne soit toutefois pas exposé à la lumière directe du soleil. Il est important que la température soit relativement constante, de préférence entre 15 et 25 degrés. Lorsque la température extérieure atteint au moins 15 degrés, le bonsaï peut aussi être placé à l'extérieur, mais dans un endroit qui soit à l'abri du vent et qui ne soit pas exposé directement à la lumière du soleil. La plante doit être arrosée régulièrement et le sol maintenu humide, quoique pas trop mouillé ! Si les racines sont très sèches, vous pouvez immerger la plante dans l'eau pendant un certain temps. Le bonsaï apprécie l'air humide. Il est donc conseillé de pulvériser régulièrement la plante avec de l'eau. Il convient de nourrir le bonsaï une fois par quinzaine, conjointement à l'arrosage. En plus des engrais spéciaux pour bonsaïs, vous pouvez également utiliser les engrais généraux pour plantes. Dans ce cas, administrez la moitié de la dose indiquée sur l'emballage. Pour maintenir la forme correcte, vous devez régulièrement tailler les branches à la forme originale. Si malgré les bons soins que vous lui prodiguez, votre bonsaï est néanmoins atteint d'une maladie, vous pouvez utiliser les pesticides spécialement conçus pour les plantes d'intérieur, à des doses minimales.